Skip to main content

Un nouveau foyer d’influenza aviaire hautement pathogène de type H5N1 a été confirmé, cette fois-ci à Meulebeke, en Flandre occidentale. Il s’agit d’une exploitation avec une étable de poules de reproduction. L’exploitation a été dépeuplée et les zones de protection (3 km) et de surveillance (10 km) classiques ont été délimitées.

Les mesures habituelles sont en vigueur dans les deux zones réglementées. A partir du dimanche 3 avril, les dérogations pour l’enlèvement des œufs à couver et des volailles d’abattage entreront en vigueur.

La source de la contamination est toujours en cours d’investigation, mais un contact indirect avec les oiseaux sauvages ne peut être exclu, malgré la diminution du nombre de cas ces dernières semaines. Cette nouvelle contamination signifie donc que la période à risque accru de grippe aviaire ne peut être levée pour l’instant. Toutes les volailles doivent donc toujours être confinées/protégées sous filets pour éviter tout contact avec les oiseaux sauvages. Une biosécurité stricte dans et autour de toutes les étables reste absolument nécessaire.

Toutes les informations seront mises sur les pages internet consacrées à la grippe aviaire :

Collège des Producteurs